Entretien avec Marika Sohlberg, Chargée de développement commercial chez Magina et organisatrice de l'événement Normandie-Finlande

Suomi finland 100  | 

Membre de la Chambre de Commerce Franco-Finlandaise, nous souhaitions discuter avec Marika de son projet Normandie-Finlande ainsi que sa relation avec la France et la Finlande

Vous venez d’une grande famille finlandaise d’entrepreneurs. A quelle occasion et pour quelles raisons avez-vous décidé de partir pour la France ?
J’avais 19 ans quand je suis partie pour la France pour m’occuper des chevaux, et apprendre le métier de cavalier, c'était ma passion et j'en ai fait ma profession jusqu’en 2010. J’ai choisi la France pour leur style d’équitation, la qualité des chevaux ainsi que les concours hippiques. Pendant tout ce temps j’ai fait d’autres choses à côté, importé de Finlande des coques personnalisés pour téléphones Nokia et j’ai travaillé sur des salons industriels pour GWS, notre société familiale.

Vous travaillez pour la société Magina depuis six ans, mais vous avez géré une écurie pendant longtemps. Comment avez-vous trouvé le changement de secteur d’activité ? 
J’ai changé de métier pour de multiples raisons. Je suis une mère, cavalière, marchand de chevaux et entraineur, et je parle cinq langues couramment ; avec ce CV on peut tout faire. Je suis très à l’aise dans les activités commerciales qui demandent à être multitâche et avoir le sens de l’organisation.

A votre avis, quelles sont les différences les plus marquantes entre la culture d’entreprise finlandaise et française ?
Je trouve que le management est plus humain en Finlande. Pour les femmes, il est plus facile de trouver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle. En France, il y a plus de compétition entre les collègues et plus de stress et je ne pense pas que cela donne plus de résultats…

Comment décririez-vous les perspectives possibles de coopération entre les deux pays ?
Je pense que nous pouvons recevoir davantage de jeunes finlandais en France pour leurs études et leur vie professionnelle. Egalement, je pense que le fait d’informer les jeunes français sur la Finlande et les différentes perspectives professionnelles aura un impact global positif. La France n’est pas assez bien mise en avant dans les pays du Nord. Il en reste encore une image assez ancienne.

Vous organisez une journée-conférence à la fin du mois de juin à Rouen autour des relations entre la Normandie et la Finlande. Comment avez-vous eu l’idée d’organiser cet événement et que souhaitez-vous atteindre et transmettre à travers cet événement ? 
J’ai habité longtemps en France et je voulais célébrer le centenaire de la Finlande en Normandie. Je souhaite partager la culture finlandaise quotidienne, la « culture de tous les jours ». La Finlande est mondialement reconnue pour la qualité de son système éducatif ainsi que la manière de mener des affaires. Pourtant, c’est dommage que les gens en France ne sachent pas nécessairement que les grandes entreprises telles que Kone, Fiskars Kalmar, Cargotec et UPM sont finlandaises.
Mon but est de partager de l’information, et créer et renforcer les liens commerciaux entre les deux pays. Il est très important de donner des possibilités aux jeunes français et finlandais de partir à l’étranger à travers la coopération franco-finlandaise.

 MISE A JOUR 13/06/2017 : L'événement est décalé à fin septembre/début octobre.

Marika Sohlberg

 

Souhaitez-vous savoir plus sur le projet Normandie-Finlande ? Cliquez-ici pour accéder au site du projet.

Pour soutenir le projet, suivez ce lien.

Nos événements

< Juin 2017 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13 14
15 16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28 29
30

© 2017 CCI FRANCE FINLANDE