InterviewMembresBTP - Construction - InfrastructuresEnergies renouvelables - Développement durable - Environnement

Entretien avec Tuomas Autio de Majamaja

La start-up franco-finlandaise Majamaja a lancé le 27 juin en France son éco-maison autonome lors du deuxième anniversaire de Station F. Une belle occasion de découvrir sur place cette maja (« cabane » en finnois) capable d’être installée hors réseaux d’infrastructure grâce à sa technologie autosuffisante. Alors que la construction d’un premier village pilote commence bientôt en Finlande, l’équipe de Majamaja vise à devenir, à long terme, précurseur global des solutions durables hors-réseau. Nous avons interviewé DG et co-fondateur Tuomas Autio, membre de la CCFF, sur les prochains pas du projet et la vie start-up.

Devant le campus des start-up Station F, dans le 13ème arrondissement de Paris, est apparue la semaine dernière une petite maison en bois. Assemblée à partir d’éléments préfabriqués en seulement 48 heures, cette unité d’habitation comprend une chambre, une mezzanine, un coin cuisine, une douche et un wc. Si la construction ne se trouvait pas en pleine capitale, on pourrait profiter d’une vue sur la nature depuis sa terrasse ouverte.

Des solutions techniques pour un mode de vie durable et autonome

L’architecte finlandais Pekka Littow, concepteur du projet, présente la maison, ses solutions pour optimiser l’espace et sa technologie avancée. C’est Vincent Monteux, ami et voisin du finlandais, qui est responsable du module technique qui permet à l’unité de fonctionner hors-réseau en autonomie totale. Un système en circuit fermé traite les eaux usées, et des panneaux solaires accompagnés par un système de stockage alimentent les équipements électriques, comme le réfrigérateur.

Grâce à cette technologie, les unités peuvent être utilisées pour occuper des terrains non-viabilisés. C’est-à-dire qu’il n’y a pas besoin d’investir dans l’infrastructure et qu’aucun dégât environnemental n’est causé lors de la construction de la cabane.

Les prochains pas : des éco-villages aux lieux insolites

Tuomas explique la prochaine étape dans la stratégie de Majamaja : le développement des éco-villages de 10-15 unités en Finlande et en France. « Nous avons un premier projet à Helsinki où nous collaborons avec la ville d’Helsinki qui nous loue un terrain pour la construction d’un village pilote autonome. L’installation de la première unité préfabriquée commence à l’automne. »

L’équipe espère qu’en France, le lancement européen du projet à Station F leur permettra de trouver un lieu insolite et des partenaires pour un premier village français, sans oublier les clients et les investisseurs.

La priorité, à ce stade, est de trouver des terrains de haute valeur pour les villages pilotes. « Bien que le concept s’adapte à divers besoins, cette première version de majamaja est une solution écolo haut de gamme. D’où le désir d’identifier des lieux uniques qui correspondent à l’aspect premium de la construction en bois de haute qualité », raconte Tuomas. 

Un objectif global dans le domaine de l’habitation

Ces premières maisons dites premium ne sont que le point de départ pour la société. « Notre vision, c’est d’être précurseur global en tant que développeur de l’habitation éco-responsable et optimisée, basée sur l’économie circulaire », dit Tuomas et souligne qu’il ne s’agit pas uniquement de la construction des cabanes.

Majamaja se veut développeur des solutions hors-réseau au niveau bien plus général et surtout global : « Nous avons déjà, à travers notre réseau de partenaires, des multiples contacts en dehors de l’Europe. A l’échelle globale, notre vision est surtout de développer l’habitation et répondre aux besoins fondamentaux, tels que l’accès à l’eau et à l’énergie, là où il manque encore des réseaux de l’infrastructure. »

Station F : quelle valeur ajoutée pour une start-up ?

Majamaja participe depuis un an au programme d’incubateur de HEC à Station F. Tuomas constate que, pour une nouvelle entreprise, Station F constitue un écosystème complet et efficace. Il ne s’agit pas uniquement d’un lieu de travail et d’une communauté qui suscitent l’inspiration, avec des collègues et projets intéressants. Sur place sont aussi présents au quotidien les services publics et financiers, ainsi que des experts dans les domaines juridique, financier, branding, marketing… « A cet égard, Station F est une plateforme plutôt unique qui nous a ouvert des portes et ramené des contacts, accéléré le développement de notre entreprise », dit Tuomas.

Pour le moment, Majamaja est la seule entreprise nordique du campus. Tuomas dit bien comprendre si, jusqu’aujourd’hui, les nordiques ont hésité à venir à Paris. « Traditionnellement, il a été plus facile de partir de Finlande vers Stockholm, Berlin ou Londres, voire vers les Etats-Unis. Paris a été attractif principalement aux domaines créatifs et artistiques, grâce aux réseaux existants. »

Il reste tout de même optimiste à l’égard de l’avenir : « Station F offre justement un écosystème et un réseau prêts, ce qui rend forcement la ville plus attractive pour les start-ups. Une Europe de nouvelle génération se développe, et la France en parallèle. Le fait que l’écosystème de Station F est entièrement disponible en anglais en est la preuve. » Espérons que l’exemple de Majamaja attire prochainement d’autres finlandais et nordiques au sein du campus !


L’éco-maison de Majamaja est exposée à Station F jusqu'au 19 juillet.

Plus d'informations :
Site web de Majamaja
Tuomas Autio, tél. +33 (0)7 87 09 69 49 / +358 (0)4 05 13 44 22


Photos: Majamaja

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin